LE TOURISME MONDIAL EN 2016 A PROGRESSE

L’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT) a publié les résultats de son baromètre annuel sur la demande de tourisme international en 2016 à l’échelle mondiale. Malgré les difficultés de l’an passé, les arrivées de touristes internationaux ont poursuivi leur progression, tirées par l’Asie-Pacifique, tandis que l’Europe affiche des résultats contrastés.

FOX RM revient sur ses résultats.

Selon ce rapport, le nombre de touristes a progressé de 4% dans le monde en 2016 pour s’établir à 1.2 milliard, soit 46 millions de plus qu’en 2015. C’est la septième année consécutive de hausse depuis la crise de 2009.

article blog

l’Europe a enregistré 620 millions d’arrivées internationales, son rythme de croissance du tourisme international a été divisé par deux, avec une moyenne de 2% par rapport à la même période en 2015. D’importantes disparités existent cependant entre les pays, s’expliquant notamment par le contexte d’insécurité et par les attentats survenus en France et en Belgique. La hausse serait de 1% pour l’Europe du Sud, avec des destinations telles que l’Espagne et le Portugal qui ont affichées de belles performances en 2016 s’expliquant en partie par le report des visiteurs se rendant normalement au Maghreb. Globalement l’Europe continue de peser sur le tourisme mondial, elle capte plus de la moitié du trafic international.
La région Asie-Pacifique a en revanche enregistré la meilleure performance (en termes relatifs et absolus) avec une hausse de 8% de son nombre d’arrivées internationales, soit 24 millions de visiteurs supplémentaires par rapport à 2015.
L’Afrique a également enregistré une hausse de 8% de son nombre d’arrivées internationales, soit 4 millions d’arrivées internationales supplémentaires.
Les Amériques ont connu une hausse de 4% de son nombre d’arrivées de touristes internationaux (soit 8 millions supplémentaires) représentant au total 201 millions de voyageurs. Cette croissance est de 4% pour les Caraïbes et l’Amérique du Nord et de 6% pour l’Amérique Latine et l’Amérique Centrale.

Pour 2017, année internationale du tourisme durable pour le développement, le groupe d’experts de l’OMT est optimiste et prévoit des résultats encore meilleurs que ceux enregistrés l’an passé, avec une estimation de 3 à 4% de hausse du nombre d’arrivées internationales.