LES TENDANCES QUI PEUVENT IMPACTER LA RESERVATION EN DIRECT POUR 2017

Nous passons désormais au deuxième mois de cette année 2017 et nous pouvons constater que cette dernière s’avère être un bon cru ! En effet, les chiffres de l’hôtellerie française sont en hausse en comparaison avec l’année dernière avec notamment un championnat du monde d’handball qui a dépassé les attentes. Mais les géants comme AirBnb ou les OTAs continuent de prendre des parts du marché.  Nous pouvons alors nous demander quelles sont les tendances qui peuvent impacter la réservation en direct pour 2017.

FOX répond à cette question en reprenant 3 grandes tendances :

1) Le Marketing Réactif :

blog 1

Une stratégie de marketing réactif intègre un aperçu en temps réel pour créer et livrer du contenu pertinent dans un objectif d’augmentation de l’engagement.

Les visiteurs ne se concentrent pas sur la consultation unique du site de l’hôtel pour rechercher des informations mais ils vont ensuite aller chercher ailleurs car ils pensent qu’un meilleur prix peut être trouvé.

C’est à ce moment précis que le marketing réactif entre en jeu. Pour vous donner un exemple de stratégie possible, l’affichage des prix des sites tiers (comme les OTAs) sur votre site officiel peut permettre d’améliorer votre taux de conversion (si évidemment vous proposer un prix moins cher sur votre site officiel).

2) Les grandes marques comme agents :

blog 2

Toujours dans la continuité d’améliorer les réservations en direct, Accor a récemment rebaptisé son groupe AccorHotels et a lancé ce qu’ils appellent « La première place de marché mondiale pour les hôtels » qui permet aux hôteliers indépendants d’accéder au portail de réservation et aux services marketing digital de la marque hôtelière.

Cette dernière donne donc accès à un nouveau canal de distribution et permettrait d’atteindre d’autres voyageurs avec un taux de commission de 14%, inférieur à celui des autres sites tiers.

3) L’impact de Google :

blog 3

Désormais Google permet aux voyageurs de réserver directement via le moteur de recherche. Il facture une commission de 10 % sur chaque réservation effectuée via l’interface Google Hotel Price Ads. Soit environ 5 à 10 % moins cher que les frais appliqués par une OTA traditionnelle.

C’est donc une bonne stratégie pour augmenter la visibilité en ligne de l’hôtel et le taux de conversion. Mais il ne faut pas oublier que ce segment représente des clients qui ne font pas de recherche sur de multiples hôtels lors de leur processus de réservation. Ils sont familiers avec l’hôtel qu’ils choisissent et cherchent à réserver le plus rapidement possible.

LE TOURISME MONDIAL EN 2016 A PROGRESSE

L’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT) a publié les résultats de son baromètre annuel sur la demande de tourisme international en 2016 à l’échelle mondiale. Malgré les difficultés de l’an passé, les arrivées de touristes internationaux ont poursuivi leur progression, tirées par l’Asie-Pacifique, tandis que l’Europe affiche des résultats contrastés.

FOX RM revient sur ses résultats.

Selon ce rapport, le nombre de touristes a progressé de 4% dans le monde en 2016 pour s’établir à 1.2 milliard, soit 46 millions de plus qu’en 2015. C’est la septième année consécutive de hausse depuis la crise de 2009.

article blog

l’Europe a enregistré 620 millions d’arrivées internationales, son rythme de croissance du tourisme international a été divisé par deux, avec une moyenne de 2% par rapport à la même période en 2015. D’importantes disparités existent cependant entre les pays, s’expliquant notamment par le contexte d’insécurité et par les attentats survenus en France et en Belgique. La hausse serait de 1% pour l’Europe du Sud, avec des destinations telles que l’Espagne et le Portugal qui ont affichées de belles performances en 2016 s’expliquant en partie par le report des visiteurs se rendant normalement au Maghreb. Globalement l’Europe continue de peser sur le tourisme mondial, elle capte plus de la moitié du trafic international.
La région Asie-Pacifique a en revanche enregistré la meilleure performance (en termes relatifs et absolus) avec une hausse de 8% de son nombre d’arrivées internationales, soit 24 millions de visiteurs supplémentaires par rapport à 2015.
L’Afrique a également enregistré une hausse de 8% de son nombre d’arrivées internationales, soit 4 millions d’arrivées internationales supplémentaires.
Les Amériques ont connu une hausse de 4% de son nombre d’arrivées de touristes internationaux (soit 8 millions supplémentaires) représentant au total 201 millions de voyageurs. Cette croissance est de 4% pour les Caraïbes et l’Amérique du Nord et de 6% pour l’Amérique Latine et l’Amérique Centrale.

Pour 2017, année internationale du tourisme durable pour le développement, le groupe d’experts de l’OMT est optimiste et prévoit des résultats encore meilleurs que ceux enregistrés l’an passé, avec une estimation de 3 à 4% de hausse du nombre d’arrivées internationales.