BILAN TOURISTIQUE DE L’ANNEE 2016 EN FRANCE ET TENDANCES POUR 2017

Selon les dernières statistiques disponibles et tendances fournies par les professionnels du tourisme, l’Observatoire de l’Office du Tourisme et des Congrès de Paris estime à 6% la baisse des arrivées hôtelières dans le Grand Paris sur l’ensemble de l’année 2016 par rapport à 2015.

FOX RM fait le point sur cette année 2016 ainsi que sur les tendances pour l’année 2017

web-1
Le tourisme d’affaire a soutenu l’activité touristique (+28 % de nuitées hôtelières entre janvier et septembre 2016) tandis que le tourisme de loisir était à la peine. Le marché français a fortement contribué à limiter la baisse de la fréquentation sur l’année. Ainsi, les arrivées hôtelières françaises dans le Grand Paris ont reculé en 2016 de seulement 2% tandis que celle des étrangers représentent une chute de 10%.

Néanmoins sur certains marchés étrangers, nous pouvons dégager des signes positifs pour 2017 :
Les marchés chinois et du Proche et Moyen-Orient ont enregistré en 2016 des volumes d’arrivées supérieurs à ceux de 2014. La dynamique de ces marchés reste positive sur le long terme. Ils pourraient donc renouer rapidement avec la croissance en 2017.

Nous pouvons noter également une amélioration des prévisions de croissance économique de la Russie et du Brésil. Ces marchés ayant été particulièrement touchés en 2016, la reprise économique devrait favoriser le retour de ces visiteurs à Paris.
De nouveaux marchés émergents, comme le Mexique, les pays d’Amérique centrale ainsi que l’Inde, ont continué de s’affirmer cette année et leur progression devrait se confirmer en 2017. A savoir que l’OMT reste sur une prévision de croissance annuelle du nombre de touristes internationaux de 3.3% entre 2010 et 2020.

web-2 web-3

Paris a pu démontrer qu’elle était capable d’assurer la tenue de grands événements, comme la COP21 ou bien encore l’Euro de Football, dans un contexte sécuritaire difficile. Ces succès ont permis à la capitale de décrocher pour les années à venir plusieurs très grands congrès ainsi que des manifestations sportives internationales.

Nous pouvons conclure par le fait que l’année 2017 annonce de meilleures couleurs. En effet, les actions pour promouvoir la destination France vont être multipliées dans le cadre du second plan de relance décidé en Octobre dernier par le gouvernement avec des moyens accrus par rapport à ceux mobilisés en 2016. Elles permettent d’envisager avec un certain optimisme, sauf nouvel événement sécuritaire significatif, le retour de la fréquentation touristique à Paris à son niveau d’avant 13 Novembre 2015, dans le courant du 1er semestre 2017.

LES VACANCES DE NOEL POUR LES FRANÇAIS

D’après une étude de Mondial Assistance, les Français sont plus nombreux que l’an dernier à envisager de voyager pendant la période des fêtes.
D’autres tendances ont été révélées notamment le budget moyen qui repart à la hausse. Quelles autres tendances se montrent intéressantes pour ces vacances de noël ?

FOX RM répond à cette question d’après le sondage de Opinion Way pour Mondial Assistance.

article-blog-noel
Une envie de partir et un budget moyen à la hausse :

D’après ce sondage, 21 % des Français envisagent de partir en vacances pendant la période des fêtes. Soit 3 points de plus par rapport à l’année dernière.
Au niveau de leur budget moyen, il aurait augmenté de 127 € pour atteindre 784 €, son niveau de 2014.

Cette hausse du budget peut notamment s’expliquer par la volonté des Français à voyager en Europe soit 15 % d’entre eux (+ 8 point par rapport à 2015). Même si le désir de rester dans l’Hexagone reste le choix numéro 1 pour ces derniers (Paris reste la capitale préférée des français à l’occasion des vacances de noël).

Une durée moyenne de séjour qui reste stable :

Les Français sont 49 % à préférer les courts séjours (+ 4 points par rapport à 2015), 18 % à préférer les séjours d’une semaine et 31 % à favoriser les plus longs séjours (- 8 points par rapport à 2015).
graphique-1-article-noel
Les motifs des Français qui ne partent pas pendant les périodes de noël :

Parmi les 79 % de Français qui ne partent pas en vacances pendant les fêtes, la majorité d’entre eux déclarent ne jamais profiter de cette période pour voyager, d’autres affirment un manque d’argent, tandis que certains indiquent qu’ils préfèrent économiser pour de futurs départs et déclarent ne pas avoir assez de jours de congés.

graphique-2-article-noel

Même si la majorité des Français resteront dans l’hexagone pour leurs vacances, les touristes étrangers restent attirer par notre beau pays. En effet, Paris a la cote chez les touristes étrangers. La capitale est la deuxième destination européenne favorite des voyageurs du monde pour passer noël (derrière Londres). On retrouve également d’autres villes françaises dans ce top 50 des destinations européennes les plus en vogue, notamment Marne-La-Vallée et Strasbourg.