Après les attentats, les tendances de voyage 2016

Les réservations des visiteurs étrangers ont diminué de 22% à Paris par rapport à 2015 (Etude de ForwardsKeys / Mars 2016) et la France se positionne en 9e position mondiale pour son offre hôtelière et touristique.
Pour répondre à la baisse de fréquentation, les hôteliers n’ont pas hésité à agir sur les tarifs en proposant des prix plus attractifs. Résultat, le RevPar (revenu par chambre disponible) a subi une diminution de 19,6% dans la capitale.

Les attentats mais pas que …

Les touristes du monde entier ont été refroidis par les attentats qui ont violemment frappé la France. Mais malgré ces événements d’autres facteurs influencent la non-visite de Paris.

– 62 % des touristes jugent le prix des hôtels parisiens excessifs*
– 82 % parlent négativement de la réservation de leur chambre en termes d’accueil et de réception*
– Paris serait également mal desservi et plus particulièrement au niveau des transports à l’aéroport Charles de Gaulle*

*Etude réalisé par IPSOS

Mais où vont les touristes alors ?

 Les villes les plus prisées seraient Rome suivie de Pékin, de Shanghai, de Rio, et enfin Venise.  Si le facteur « climat » reste le principal facteur d’influence sur le choix de la destination (42%), le risque d’attentat arrive juste derrière (40%)

Certains pays seront plus particulièrement évités cette année durant les vacances d’été.

– les vacanciers français éviteront ainsi en majorité l’Egypte et les pays du Maghreb (47%) d’entre eux), comme les vacanciers espagnols et italiens (21%).

– La France quant à elle évitée par les brésiliens (36%), les Américains (20%) et les Italiens (17%)